Alzheimer : Une béquille visuelle pour s’orienter chez soi !

Une béquille visuelle pour s’orienter chez soi !

En cas de perte d’autonomie physique, il est possible d’adapter son logement. En revanche pour les personnes atteintes de troubles cognitifs, en dehors des aides humaines, de la télé-assistance ou télé-surveillance, les solutions techniques sont encore rares.

Des stickers pour continuer à être en lien avec son entourage

Les effets des approches psycho-sociales sont prouvés. À défaut de pouvoir intervenir sur la maladie, il nous est possible d’agir sur l’environnement humain et matériel. Se faire un café peut vite devenir une opération complexe : penser au filtre, mettre l’eau et doser le café, préparer les tasses, le sucre. En arrivant dans la cuisine, une personne atteinte de troubles cognitifs peut avoir déjà oublié ce qu’elle venait y faire. Comment répondre au désarroi que provoque la perte de repères chez soi, vivre dans un univers familier devenu étranger et/ou s’approprier un environnement collectif ? De la même façon qu’on peut s’appuyer sur une canne lorsqu’on a des difficultés à la marche, la solution Pictome a imaginé une signalétique adaptée lorsqu’on souffre de désorientation spatiale et/ou de difficultés dans la planification des tâches quotidiennes. 

Une innovation sociale s’adaptant au quotidien des personnes

La conception des stickers Pictome se fonde sur les recommandations d’accessibilité visuelle, les critères de la conception universelle et les préconisations des personnes avec des troubles neuro-évolutifs, des aidants et des intervenants. L’élaboration de cet outil s’est faite de façon participative de la conception jusqu’à son évaluation pour prévenir les freins psychologiques liés à son utilisation et renvoyant aux stéréotypes négatifs de ces maladies. 

L’outil pictome de par sa flexibilité d’utilisation peut s’adapter aux particularités de chaque situation, bien que son utilisation soit simple et intuitive, il est possible de personnaliser les visuels, les couleurs, de le traduire en plusieurs langues et d’adapter la taille pour être au plus près des habitudes, du contexte de vie, des goûts et des couleurs de la personne en perte d’autonomie psychique et de son proche-aidant.

Alzheimer : cuisine équipée avec l'outil pictome

 

Les stickers sont repositionnables pour permettre un usage temporaire pour les familles qui souhaitent accueillir un proche le temps d’un séjour, d’un repas grâce à une simplicité d’utilisation et d’ergonomie. Cet outil visible, lisible et accessible facilite les initiatives tant à domicile qu’en institution, en étant un repère pour les personnes en perte d’autonomie psychique, une aide à la mise en lien pour les aidants et un support de travail pour les professionnels. L’objectif est de créer un outil commun pour faire équipe et solliciter la personne dans une juste mesure et limiter les situations potentiellement contrariantes : « Ça fait 15 fois que je te le dis, c’est là ! » pouvant occasionner des troubles du comportement ou des situations de tension.

Restaurer le sentiment d’utilité sociale 

Les effets sont immédiats et incitent à faire ensemble. L’outil Pictome permet d’éviter les mises en situation d’échec, qui génèrent repli sur soi en valorisant les capacités d’adaptation, les compétences et de préserver la juste place et le rôle de chacun.